L'intensité énergétique du secteur manufacturier de 1976 à 1996 Québec, Ontario, Alberta et Colombie-Britannique

  • Jean-Thomas Bernard
  • Bruno Côté

Abstract

Le Canada, comme beaucoup de pays industrialisés, présente des analyses annuelles de l'évolution de l'intensité énergétique de l'économie et de ses principaux secteurs. L'intensité énergétique est le ratio de la consommation d'énergie par rapport au niveau d'activité économique. Il n'existe pas de consensus sur la façon de mesurer les deux agrégats qui composent ce ratio. Dans cette étude, nous analysons l'evolution de six indicateurs d'intensité énergétique pour les industries manufacturières du Québec, de l'Ontario, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique au cours de la période 1976 à 1996. Ces indicateurs sont basés sur deux mesures de la consommation d'énergie, l'une thermique et l'autre économique, ainsi que sur trois mesures de l'activité économique : la valeur de la production, la valeur des livraisons et la valeur ajoutée. Au niveau du secteur manufacturier total, les indicateurs ont parfois des comportements divergents les uns par rapport aux autres pour une même province. Il est tout de même possible d'etablir un ordre cohérent des performances des quatre provinces à ce chapitre. Au niveau désagrégé des industries manufacturières, les indicateurs d'intensité énergétique présentent une vision unifiée de la direction de l'évolution de leur intensité énergétique. Cependant, une étude plus approfondie des quatre grandes industries consommatrices d'énergie indique la présence d'écarts importants quant aux taux annuels de changement de l'intensité énergétique. Il n'existe pas de liens évidents entre ces écarts et la composition des différents indicateurs de l'intensité énergétique.

Published
2002-01-01
Section
Articles